Actualités

blog
Préparer sa Mini - TLCS

Comment préparer sa Mini pour les beaux jours ?

Avec les beaux jours, vous êtes nombreux à reprendre la route au volant de votre Austin Mini. Notre équipe d’experts vous donne 5 astuces pour éviter les pannes et les petits tracas sur la route. 

N° 1 : Vidanger votre Austin Mini

Avant le départ, la préparation du moteur est indispensable, surtout si la voiture a peu roulé cet hiver. Au bout d’un certain temps l’huile de vidange qui parcours le moteur s’oxyde et peut abîmer le circuit, la vidange est donc conseillée tous les 5000 km ou 1 fois par an. Pour garder un circuit de moteur propre, il est impératif de remplacer le filtre à huile à chaque vidange car le circuit d’huile passe par le moteur et la boite de vitesse. Le filtre à air doit être remplacer toutes les deux vidanges.

N°2 : Contrôler le niveau d’eau

Le circuit de refroidissement est un élément indispensable au bon fonctionnement de votre moteur, il permet à votre moteur de ne pas monter en température et d’éviter la surchauffe. Nous vous conseillons de vérifier régulièrement le niveau afin de prévenir d’éventuelles fuites et de garder un bidon de liquide de refroidissement dans votre coffre, surtout l’été !

  • Pour les modèles avant 1996 : Si vous voyez le nid d’abeille du radiateur, cela signifie qu’il manque du liquide de refroidissement, il faut alors ajuster le niveau jusqu’en haut. Le moteur fera son niveau tout seul au premier roulage, en perdant le surplus grâce à la pression évacuée par le bouchon et l’excédent évacué par le tuyau de trop plein.
  • Pour les modèles de 1997 à 2000 : si le niveau est trop bas remettre le niveau jusqu’au maximum, s’il est trop haut, retirez le surplus. 

N°3 : Remplacer le système d’allumage

Avant de démarrer votre Austin Mini, il est important de vérifier la fiabilité de votre système d’allumage. Le système d’allumage est composé de plusieurs pièces consommables à changer tous les 7 000km à 10 000km maximum : les bougies d’allumages, la bobine d’allumage, la tête d’allumeur, vis platiné, condensateur, et doigt d’allumeur. Pour les Austin Mini avec un équipement d’allumage électronique, seules les bougies, tête d’allumeur et doigt d’allumeur sont à contrôler.

N°4 : Vérifier la courroie d’accessoire

Le moteur refroidit et charge grâce à une courroie d’accessoire en caoutchouc, si elle lâche vous risquez une surchauffe moteur ! Il est important de vérifier que la courroie soit en bon état en 2 étapes :

Etape 1 : Laissez votre moteur éteint et inspectez visuellement si la courroie a des traces d’usures ou de craquelures. Si vous avec un doute sur la conformité de la courroie, nous vous conseillons de la changer pour éviter de plus gros dégât en cas de panne.

Etape 2 : Allumer votre moteur afin de vérifier l’alignement de la courroie, soyez également attentif aux bruits de frottements de la courroie. Si la courroie de votre moteur n’est pas correctement alignée, vous pouvez la remplacer ou faire un appel à un professionnel de la mécanique.

N°5 :La pression des pneus

Dans une voiture ancienne, le confort de la route est primordial et cela passe par la pression des pneus ! Une bonne pression de pneu évite la crevaison, l’usure anormal, améliore l’adhérence à la route et vous sécurise. Voici un rappel de la bonne pression de pneu d’une Mini et de deux autres voitures anciennes :

  • Austin Mini : Pression avant 2 bars / Pression arrière 2 bar
  • Triumph : Pression avant 1.7 bar / Pression arrière 2 bars
  • MG : Pre{« type »: »block », »srcClientIds »:[« 55d541d2-9dda-4596-8ebd-70573cc3392b »], »srcRootClientId »: » »}ssion avant 1.2 bar / Pression arrière 1.4 bar

D’origine, les Austin Mini sont équipées de roue de secours, afin de ne pas être bloqué sur la route, pensez à contrôler si elle est en état et gonflé, et la présence d’un cric, manivelle.